mardi 10 avril 2007

Carabistouilles et contrefaçons

Saint Christophe, patron des faussaires ?

Périodiquement de nouvelles révélations sensationnelles apparaissent sur le marché de la crédulité. Des ouvrages rédigés par des auteurs inconnus nous fournissent des révélations inédites sur Christophe Colomb. La quantité de faussaires et de faux documents concernant Christophe Colomb est impressionnante. Cela dure depuis plus 400 ans. Nous en possédons une liste amusante. Nous avons certains de ces ouvrages dans nos archives.
Parmi les sujet favoris on trouve les fausses origines de Colomb, un nouveau lieu de naissance, de faux documents, les fausses cartes, les fausses légendes.....

Saint Christophe qui est le patron des voyageurs serait-il devenu, aussi, le patron des faussaires ?

Comment débusquer les faussaires ?

Ce n'est pas facile car un bon faussaire s'arrange toujours pour donner l'impression du vrai. C'est la base indispensable.
Certains ouvrages à sensation publiés par de petits éditeurs peu connus sont écris par des inconnus et traitent d'un sujet inconnu que personne n'a traité auparavant. Ce devrait être suffisant pour mettre la puce à l'oreille et se méfier.

Dans la plupart des cas, les ouvrages à sensation ne possèdent aucune source sérieuse de documentation connue, ni aucune bibliographie et ne fournissent aucun document à l'appui de ce qu'ils avancent. Ils s'appuient, souvent, sur des faits invérifiables ou, occasionnellement, sur des documents perdus ou, parfois, trouvés par un expert inconnu, et, le plus souvent, dans un pays exotique et, dans la plupart des cas, rédigés dans une langue étrangère.

Ben voyons... il ne faudrait que le lecteur puisse aller vérifier.

Parfois, on mentionne une documentation mais on ne retrouve aucune trace des informations citées dans les ouvrages de référence. Où alors elles sont très approximatives.

Il est rare que le lecteur fasse une recherche afin de vérifier dans les sources. Je ne dois pas être lecteur normal car il m'arrive souvent de rechercher un livre cité pour le lire. C'est comme cela que j'ai découvert quelques supercheries parfois chez des auteurs réputés.
A propos de Colomb, recherchez quels auteurs ont cité le "père franciscain Juan Pérez de Marchena" au couvent de la Rabida....Vous serez surpris et étonnés. En réalité il s'agit de deux personnes différentes. Les sources espagnoles les ont bien différentiées.
Combien d'auteurs français sont allés recopier cette erreur trouvée un ouvrage espagnol rédigé par un compilateur et traduit en français ? Beaucoup !

Certains faussaires ont échappé aux recherches durant des années. Avec Internet cela va devenir difficile dans un combat "seul contre tous". Un gredin ayant en face de lui toutes les Universités de la planète ne va pas résister très longtemps. Certains se sont fait prendre.

Il existe de nombreuses méthodes pour lancer une rumeur.

Parfois ces ouvrages sont écrits par des auteurs inconnus qui s'organisent pour faire parler d'eux dans un journal de province peu connu. C'est de l'information locale. Puis on envoie ensuite une copie de l'article aux revues à large distribution, en espérant que le sujet intéressera un journaliste. Parfois cela fonctionne.
Puis l'information entre dans une base de données d'informations. Elle est ensuite reprise sans vérification. On se recopie sans contrôler. Les sources ? Quelles sources ? Ce n'est pas nécessaire de contrôler, tout le monde en parle. Ce doit être vrai.....
Et c'est ainsi que qu'une fausse information devient une rumeur qui s'amplifie et s'élargit.
Sur le web on commence à trouver le même mode de fonctionnement. Et la quantité d'approximations sur certains sujets connus est inquiétante. Tout le monde se recopie sans vérifier les sources. Parfois elles ne sont pas citées ou vaguement. Pour faire avaler la pilule on vous explique que l'information doit être libre... Que chacun doit pouvoir s'exprimer. Ce n'est plus de l'information, c'est de la propagation et de l'amplification de bruits de couloirs.

Nous avons retenu quelques-uns de ces sujets qui font l'actualité de certains.

On trouve, concernant Colomb, plusieurs ouvrages qui lui ont inventé des origines portugaises. Aucun de ces ouvrages n'a été en mesure de fournir une seule preuve convaincante. On y trouve seulement des théories qui s'étalent sur des pages et accumulent les sophismes. Ne parlons pas de tous ceux qui lui attribuent des origines juives. C'est tout a possible mais cela n'a jamais été démontré par personne. Et, à l'époque de Colomb on trouvait en Castille des cardinaux convertis dont les parent étaient juifs. Concernant sa date de naissance et son lieu de naissance on a vu les plus somptueuses invraisemblances. Et nous ne sommes pas prêts d'en voir la fin. Ce n'est qu'après la mort de Colomb qu'on a pris l'habitude d'enregistrer les naissances dans les paroisses du monde chrétien.... Donc, sans acte de naissance on peu le faire naitre n'importe où ! On a vu il y a peu fleurir de nouvelles élucubrations à partir des recherches effectuées sur l'ADN de Colomb. Notre Association à été contactée par des gens qui auraient été testés en vue de faire valoir une lointaine origine avec Colomb. Malheureusement, si le sujet nous intéresse nous n'avons aucune participation des ces recherche.
Si vous voulez écrire un ouvrage à sensation, en vous inspirant du Da Vinci Code code, voici une suggestion :
Vous inventez un Christophe Colomb juif né au Portugal, de parents catalans, possesseur d'informations secrètes qu'il détiendrait d'on ne sait où mais qu'on viendrait de découvrir récemment dans des archives trouvées dans un château à Saint Domingue. Ce seraient ces documents qui lui auraient permis de savoir que l'Amérique existait avant qu'il n'y aille. Parce qu'il possédait des cartes secrètes, il y serait déjà allé avant son voyage de 1492 et c'est pour cela qu'il connaissait parfaitement la route pour y aller et pour en revenir... L'équipage avec qui il aurait fait ce voyage serait mort dans d'affreuses souffrances [et nous on est morts de rire :-)] sur le voyage du retour. Il serait rentré seul chez lui et aurait décidé d'y retourner. Ne riez pas en regroupant les pages de plusieurs ouvrages on y arrive presque. Avec un truc pareil on devrait même pourvoir écrire un scénario d' un mauvais film ..... Juste une petite précision technique : pour manœuvrer une seule voile latine comme on trouve sur une petite caravelle de cette époque, il faut à vue de nez environs trois personnes bien bâties..... et il aurait fait ça seul pour rentrer chez lui le père Colomb ????
Un des Membres de notre Association a commencer à répertorier les ouvrages farfelus sur Colomb. Il lui a semblé qu'il n'existe aucun ouvrage sérieux ou aucune documentation connue sur ce ce sujet....

Pour débusquer de fausses cartes historiques ou obtenir des informations sur des documents altérés, visitez le site "MapHist" (en langue anglaise). Vous y rencontrerez une partie des experts de la communauté internationale sur le sujet. A l'occasion certains journalistes pourraient y trouver des informations qui expliquent pourquoi ce qui est affirmé sommairement ailleurs, de manière sensationnelle dans certains textes, est déjà connu pour être faux.....


The Map History Discussion List, is an e-mail discussion group whose primary focus is historical maps, atlases, globes and other cartographic documents. The list is open to all persons interested in the history of cartography and discussion is encouraged on all aspects of this broad subject.
The primary purpose of MapHist is to encourage individuals to communicate current research; evaluate methods and tools of analysis; announce important acquisitions and news; announce position vacancies; announce new publications; investigate library holdings; and to share information between conferences and the appearance of relevant journals.
This site "MapHist" is managed by Dr Peter van der Krogt Faculty of Geosciences University of Utrecht, Postbus 80.115, 3508 TC UTRECHT, The Netherlands.

Paul Bending.

Références bibliographiques :
Great Forgers and Famous Fakes: The Manuscript Forgers of America and How They Duped the Expertsby Charles Hamilton. New York: Crown Publishers, 1980.
Forging History: The Detection of Fake Letters and Documentsby Kenneth W. Rendell. Norman: University of Oklahoma Press, 1994.

Sur le Web :

Famous Fakes
Carabistouilles colombines, par Afonso Pizzaro.

Divers :
A french historian

....

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Il semble que Afonso Pizarro ne connaisse pas bien l'histoire de Colomb et les documents des archives espagnoles ! Encore un gamin mal documenté qui cherche à ré-inventer une histoire connue. Son blog est un charabia inconsistant.
On trouve sur un excellent site web, de bonnes copies de documents anciens concernant Colón regardez cette page:

http://americaversus.iespana.es/3parteg/6navegaciones/texto.htm
c'est autre chose que le blog de Pizarro.
Amicalement.

Jose Martinez

Afonso Pizarro a dit…

supper amusant! :-))

Ouuuiii! c'était tout a fait banal de rencontrer des juifs ou des gens ayant des connaissances de l'hebreu à l'époque. Figurez vous qu'on en dénombre d'avantage aujourd'hui.. Et combien sont ils les tisserands de laine de notre siècle qui possédent les connaissances de celui du XV ième siècle????? ;-)))))

Anonyme a dit…

Qu'est-ce qu'il nous raconte Afonso je sais tout ?

Afonso Pizzaro est un probablement copain de Paco Rabane !

Il connait la vraie vérité !

Afonso Pizzaro à du rencontrer Christophe Colomb , c'est pour cela qu'Afonso Pizzaro sait tout !

Encore un illuminé irradié par l'électricité nucléaire.

coelho rapido a dit…

Précision importante à propos de
Pizzaro le donneur de leçons :

Afonso Pizaro, né le 03.11.1964, est le fils de Mascarenhas Barreto, (Lisboa 27.01.1923) !

Pizzaro est le principal publicitaire de son pére. Il en fait l'éloge partout au point que cela devient consternant. Il a sévit durant plusieurs mois sur les pages francophones de wikipedia, sous le pseudonyme de "velum". Il récrivait l'histoire de colomb pour la faire coller au roman écrit par son pére.

Junior à envie de récuerer les droits d'auteur de son papa, il faut vendre , bordel !

A propos de leurs idioties et de leur pseudos révélations :

http://ph-colombina.blogspot.com/search/label/Apropria%C3%A7%C3%A3o%20e%20reprodu%C3%A7%C3%A3o%20da%20pseudo-hist%C3%B3ria

et ceci :

http://ph-colombina.blogspot.com/

C'est écrit en portugais par des Portugais !

Et pour ceux qui ne lisent pas le portugais aussi bien que ma concierge qui à la gentillesse de me traduire les pages quand je ne comprends pas, voici une traduction en anglais :

http://ph-colombina.blogspot.com/search/label/*English%20translation*

coelho rapido,
lapin rapide, en algonquin :-)

Miguel Mourao de Andrade a dit…

Précision importante concernant l'identité réelle d'Afonso Pizzaro :

Son nom complet est : Afonso Augusto Pizarro de Sampayo e Mello Barreto, il est né le 03.11.1964.

Pizzaro est le fils de : Augusto Cassiano de Andrade Barreto, né le 27.01.1923 à Lisbonne, il s'agit tout simplement de celui qui se fait appeler en toute simplicité : "Professeur Augusto Cassiano Neves da Sylveira de Mascarenhas de Andrade Barreto".

Barreto n'est auttre que l'auteur de l'ouvrage dont Pizzaro fait la publicité sur son blog : "The Portuguese Christopher Columbus : Secret Agent of King John II".

Ce livre est une imposture qui a été rejetée par tous les historiens portugais. Barreto n'a jamais pu démontrer ce qu"il avance dans ce qui reste une théorie.
Aucun document n'existe pour confirmer ses affirmations stupides !

Qu'il nous montre les documents qui mentionnent que Colombo est un agent secret de Joao II ! Que Colombo à donné le nom de Cuba à l'ile qu"il appelait juana !

Barreto et Pizzaro ont pour ami un certain Manuel Luciano da Silva qui reprend à son compte une partie des idées de Barreto. Ils ont aussi pour ami un certain François Baradez qui à une époque où junior Pizzaro était encore trés jeune pour le faire, faisait la publicité de Barreto au moment où il a sorti son livre.

Junior fait la publicté de l'oeuvre magistrale son pere, une affaire de famille.

Quelle est l’œuvre magistrale de Barreto ? Barreto n'est pas un spéciamliste de Colomb comme il aimme à le faire croire ! Barreto est un compilateur de documents. Il a pioché dans le livre contestable de Pastana Junior écrit au début du XXe siécle.

Mascarenhas Barreto est principalement connu par les amateurs portugais de polards comme traducteurs de romans policiers. Depuis 1939 il a en traduit environs 200 dans sa carrière. Il a choisi les auteurs les plus connus. Parmi les principaux auteurs on trouve : Agatha Christie, Raymond Chandler, Patricia Highsmith, Georges Simenon….

Notre source d'informations est la base de données bibliographique de la Bibliothèque Nationale du Portugal.

*****************************
Sources sur le web :

(Recopiez les liens suivants dans votre navigateur)

1 - liste de la Bibliothèque Nationale Portugaise des romans policiers publiés par Barreto :

http://opac.porbase.org/ipac20/ipac.jsp?session=118518R518IK9.233579&menu=search&aspect=basic&npp=20&ipp=20&profile=porbase&ri=&term=Barreto%2C+Mascarenhas+&index=.GW&aspect=basic&x=56&y=5#focus

Et visitez cette page qui en dit plus sur ses activités :

http://mc.delasalle.free.fr/Barreto/

En tournant ainsi l'Histoire en ridicule Barreto et sont fils Pizzaro sont le déshonneur des historiens portugais dont certains comme Santarem sont presigieux.

Miguel Mourao de Andrade,
Université de Lisbonne.

Jesus LEIBOVICI a dit…

Pizzaro est un raciste !

Et pourquoi les juifs ne seraient pas cultivés ? Il y a beucoup plus que vous ne le croyez de juifs qui connaissent l'hébreux que vous ne le supposez Mosieur Pizzaro.et sur lke quel vous écrivez, c'est un connerie monumentale, bourrée d'idioties.

Je ne dirai pas bourré d'erreurs, j'ecrirai bourré d'incomptence !!!

Vous accumulez les fausses affirmations et vous ne savez pas de quoi vous parlez. Pour ce qui est de l'histoire commencez par lire les auteurs que vous citez : vous faites des citations complétement différentes de ce qui est écrit !

Vous ne connaissez apparament rien à la cabales et aux signes judaiques !