jeudi 26 juillet 2007

Monastère de la Cartuja, Séville.





Le Monastère des Chartreux de Santa Maria de la Cuevas est situé dur la rive droite du Guadalquivir. C'est un établissement construit au XVème siècle. C’est là que l'Amiral de la Mer Océane fut enterré ainsi que sa proche famille avant d'être transféré dans l'île de Saint Domingue. Le père Gorricio, ami de Colomb prendra soin de la sépulture durant plusieurs années.

Afin de tirer profit de la boue argileuse du fleuve, de nombreux fours de cuisson de poteries ont été construits à cet endroit sous la dynastie Almohade au 12ème siècle. Une légende raconte que vers 1248 une Vierge est apparue dans les anciens anciens fours de potiers. Il semblerait qu'à la suite de cette vision un Hermitage de Franciscains ait été construit sur cet emplacement. Pour commémorer cette apparition le monastère des Chartreux, a pris le nom de Santa Maria de la Cuevas ( Sainte Marie des Cavernes ou des Grottes).

Plus tard, vers 1399, ce lieu est devenu un Monastère de Chartreux. Il fut, fondé par Don Gonzalo d'Ore, Archevêque de Séville.

C’est à la Cartuja de Santa Maria de la Cuevas, que Colomb, contesté, trouva un ami fidèle, en la personne du frère Gaspar de Gorricio, né à Novara en Italie. Celui-ci et son ordre lui apportèrent leur soutien dans l’organisation de ses troisième et quatrième voyages vers le Nouveau Monde. C'est ici que seront conservés durant plusieurs années, par le frère Gorricio, les documents les plus importants de la famille du découvreur, dont le livre des privilèges de Cristobal Colon.

Au début du XVIe siècle, la Cartuja Santa Maria de las Cuevas est devenue le deuxième lieu d'inhumation de Cristobal Colon, après Valladolid. En 1513, les franciscains de Valladolid restituent un cercueil fermé, contenant les restes mortels de Colon. Le cercueil est rapatrié à Séville. A l'issue d'une cérémonie dans la cathédrale, le roi Ferdinand fait déposer ce qui est supposé contenir les restes de Colon, à la Chartreuse. Le fait que personne n'ait oficiellement verifié qui était dans le cercueil à permis toutes les suputations mêmes les plus incroyables durant presque cinq siécles. Aurait-il été convenable, dans l'Espagne catholique de cette époque, d'ouvrir un cercueil afin de vérifier qui est dedans ? Qui aurait osé vérifier s'il s'agit bien du Vice roi du Nouveau Monde ? Les analyses ADN menées par l'Université de Grenade ont permis en 2006 montrer définitivement que les resqtes de Colomb sont bien dans la cathédrale de Séville depuis 1902.

En 1526, le corps de son fils Diego rejoint celui de l'Amiral de la Mer Océane à la Chartreuse.

En 1541, à la demande de Maria de Toledo, sa belle-fille, et de son petit-fils Don Luis, troisième Amiral de la Mer Océane, les corps inhumés à la Chartreuse de Las Cueva furent transportés à Saint-Domingue pour y être enterré dans la Cathédrale.

En 1810, après l'invasion des troupes Napoléoniennes, les moines ont été expulsés du monastère. Les bâtiments ont été employés par les soldats français comme établissement militaire. Très endommagé par cette occupation, le monastère a été acquis en 1839 par le marchand anglais Charles Pickman qui l'a transformé en 1841 en usine de céramique et de reproduction de porcelaines chinoises. De nombreux nouveaux fours et des cheminées y ont été construits, plusieurs de ceux-ci sont encore visibles. Ils modifient l'esthétique typique du monastère. L'usine a continué ses activés jusqu'à sa fermeture en 1982.

Le couvent des chartreux de Santa Maria de las Cuevas a été déclaré monument historique, faisant partie du patrimoine artistique espagnol, par le Décret 2803/1964, du 27 août (B.O.E., 12.9.1964). Les Chartreux ne sont plus a été restaurés par les Autorités Andalouses.

Un énorme arbre que l'on dit avoir été planté par un des fils de Colomb dans le jardin du cloître, rappelle depuis cinq siècles le passage des Colomb dans ce lieu.

Suite des informations.

Aucun commentaire: