samedi 28 juillet 2007

Nommage de Cuba - 1500 Juan de la Cosa

Première mention du nom "Cuba" sur une carte, en 1500.
Fac simile de 1837, archives de l'Association l'Amiral de la Mer Océane.

Contrairement à ce que prétendent certains charlatans et certains pseudo historiens, tels ceux qui veulent faire de Colomb un portugais, ce n'est pas Colomb qui a nommé "Cuba" et, ce nom ne vient pas de celui d'un village de Portugal, bien que ce village existe.

On trouve au milieu du XVe siècle un personnage nommé Johann Wonnecke von Caub, médecin à Francfort-sur-le-Main qui latinise son nom en Johannes de Cuba pour publier en 1485 un ouvrage sur la nature. Cet ouvrage a été traduit en français et publié à Paris, chez A. Verard, (ca 1499-1502) sous le nom de Jean de Cuba. Il était intitulé : ">Ortus sanitatis, translaté de latin (de Jean de Cuba) en françois. - Le Traictié des bestes, oyseaux, poissons, pierres précieuses et orines du Jardin de santé." Cela prouve qu'à la même époque on trouve aussi le nom à de Cuba à Frankfort et à Paris....

Je pourrais tout aussi bien vous affirmer que le roi de France à offert le livre au roi de Portugal qui à beaucoup apprécié l'ouvrage et pour récompenser von Caub, alias Jean de Cuba ou Johannes de Cuba, le roi de Portugaa décidé de donner le nom de Cuba à un village portugais..... j'informe au passage Gogole et ses copains les dummies que cette dernière phrase est une blague, le roi de France n'a rien fait de tel! Et, à l'époque le roi de Portugal avait quelques autre préocupations.
En 1492, Colomb à découvert Cuba lors de son premier voyage. L'Amiral de la Mer Océane, vice roi des terres qu'il vient de découvrir, nomme Juanna cette terre qu'il croit être une île rattachée au continent asiatique. Colomb l'a nommée ainsi en l'honneur de l'infant don Juan, fils d'Isabelle et Ferdinand, les Rois Catholiques, afin de les remercier. Le 4 octobre 1497, le prince don Juan décède. Ultérieurement à la mort du prince, Ferdinand d'Aragon renommera l'Ile Fernandina.
Pour ce qui est du nom "Juanna", donné par Colomb à Cuba, c'est dans le document qu'il a écrit en 1493, connu sous le nom de "Lettre à Santangel" que Colomb indique le nom qu'il a donné à cette terre. Voir le troisième paragraphe dans le texte complet de cette lettre.
La première mention du nom "Cuba" apparaît sur une carte dessinée en 1500, par un cartographe nommé Juan de la Cosa. Est-ce le même personnage que celui qui était propriétaire de la Santa Maria lors du Premier Voyage ? Il appartient à ceux qui l'affirment de le démontrer ! Là aussi ce ne sera pas chose facile ....
Le nom "Cuba" donné à l'ile qu Colomb avait nommée Juanna est une abréviation du mot Taïno "cubanacán" qui signifie dans cette langue « place centrale ». Les Taïnos étaient les habitants de cette île lorsque Colomb l'a découverte.

Plusieurs historiens portugais confirment cette réalité. Nous vous laissons trouver lesquels.



Le cartouche du fac simile de 1837.

La carte de Juan de la Cosa était la propruété du baron Charles-Athanase Walckenaer, ami de Manuel Francisco de Barros y Sousa, 2e Vicomte de Santarem, et du Baron Alexander von Humboldt. Il étaient tous les trois parmi les Membres fondateurs de la Société de Géographie de Paris. Il correspondaient avec Martín Fernández de Navarrete, directeur de l'Académie d'Histoire de Madrid.


Couverture du catalogue de la collection Walkanaer
(Archives de l'Association l'Amiral dela Mer Océane)


La carte à été vendue, en 1853, à la mort du baron et rachetée par le gouvernement d'Espagne. Elle est désormais conservée au Musée Naval de Madrid.
Extrait du fac simile de la page mentionnant la carte de Juan de La Cosa.

La carte portait le numero 2904 dans le catalogue de la collection Walkanaer qui comportait de nombreux autres documents originaux trés importants pour la connaissance de l'histoire de cette époque.

Suite sur le site de notre Associatio :

http://www.cristobal-colon.net/lieux/n_w/cuba.htm
http://www.cristobal-colon.net/carto/laCosa1.htm

Notes

Sur Cuba :

The name of Cuba

Sur
Johann Wonnecke von Caub, Jean de Cuba, voir sur le site de la BNF la notice N° FRBNF30289946.
Jean de Cuba a aussi écrit "Gart der Gesuntheit", publié à Augsburg, chez J. Schönsperger, 21. Septembre 1493. L'ouvrage vaut environs £ 70 000. Il a été traduit en français, on peut le consulter en ligne sur le serveur de l'université de Poitiers.
Le texte de Jean de Cuba [Johannes Wonnecken von Kaub], écrit en allemand vers 1480 (Gart der Gesuntheit), a été immédiatement traduit en latin et augmenté, puis traduit en français vers 1500.

P.B. AMO, asso, 2007.

Aucun commentaire: