lundi 6 août 2007

Alphonse d'Albuquerque

[1]Alphonse d'Albuquerque fut surnommé «le grand» et aussi le «mars portugais» ; il naquit à Alhandra, près de Lisbonne, en1452, dans une famille issue du sang royal.

Sa patrie se distinguait alors par son activité, ses richesses, l’étendue de son commerce et le génie des conquêtes.

Le Portugal avait découvert et soumis sa plus grande partie de la côte occidentale de l'Afrique et commençait à explorer les mers de l'Inde.

En 1503, Albuquerque fut envoyé en qualité de Vice-Roi pour gouverner les possessions portugaises dans les Indes orientales. Il débarqua le 6 septembre sur les côtes de Malabar, prit Goa dont il fit le centre du commerce en Asie, soumit bientôt après le reste du Malabar, Ceylan, les îles de la Sonde et la presqu'île de Malaca.

En 1507, il prit Ormuz à l'entrée du Golfe Persique et accorda son alliance aux rois de Siam et Pégu qui la lui avaient demandée. Egalement actif et prévoyant, il sut se maintenir dans ses conquêtes, et faire respecter le nom Portugais.
On rapporte de lui que, lorsque le roi de Perse fit réclamer le tribut que les princes de l'île d'Ormuz avaient coutume de lui payer, Albuquerque répondit aux envoyés . en leur présentant un sabre et une balle: « Voilà la monnaie avec laquelle le Portugal paie ses tributs».

Du reste doux et humain, ses vertus avaient fait une telle impression sur les Indiens, et son souvenir s'était si profondément gravé dans leur esprit, que longtemps après sa mort, ils se rendaient à son tombeau pour se plaindre de ses successeurs. Soupçonné malgré ses vertus par le roi Emmanuel[2], envié à cause de son mérite et de ses succès, en butte aux calomnies des courtisans, il fut rappelé à Lisbonne en 1515 et fut remplacé dans sa Vice-royauté par Lopez-Soarès. Albuquerque était alors à Goa, où il mourut, quelques jours après, juste après avoir écrit à Emmanuel une lettre pour lui reprocher son ingratitude, et lui recommander son fils, Brás de Albuquerque.

Le roi se repentit dans la suite de son projet injuste, et éleva Brás, le fils d'Albuquerque aux premières dignités de l'Etat.

Ce fils vécut 80 ans, et publia les mémoires de son père à Lisbonne, en 1576, sous le titre de "Comentarios do grande Alfonso de Aluquerque, capitan général da India"[3].

  • [1] Source du texte «Encyclopédie du XIXe Siècle», Tomo II, pag. 38. Paris, 1838. (Bibhotheca Nacional de Paris).
  • [2] Emmanuel ou Manuel 1er, dit le Grand, et/ou le Fortuné(Alcochete 1469-1521) fut Roi de Portugal de 1495 à 1521. Il était le fils de Ferdinand de Portugal, et succéda à son cousin Jean II. Il avait projeté d'hériter de la couronne d'Espagne et, pour cela il épousa successivement les deux filles des Rois Catholiques, puis leur nièce. A sa mort, ce fut son fils Jean III qui accéda au trône de Portugal.

Aucun commentaire: