dimanche 19 août 2007

Nef médiévale

...

Etudes de reconstitution en 3d d'une nef médiévale.

Les images sont réalisées à partir des plans de la Coca de Mataro créés par le Musée Maritime de Barcelone, d'illustrations anciennes et de photographies de l'ex-voto original.




Extrait d'une photographie de l'ex-voto original.
Il a été transféré au Musée de Rotterdam en 1929.
Droits réservés.
Copyrights :
"Maritiem Museum Prins Hendrik, Rotterdam".

La "Coca de Mataro" est un ex-voto maritime. Il a été trouvé dans la chapelle de l'Hermitage Saint Simon (Ermita de Sant Simó) à Mataro, dans la Région de Barcelone. Mataro est un port sur la cote catalane (latitude N 41º34'25'' - longitude E 2º26'30''). Cet ex-voto aurait été réalisé vers 1450.

Notre étude




Une "coca", en espagnol, désigne une "cog" ou "cogue", en français. Le modèle représenté par l'ex-voto de Mataro est une "cogue latine" dérivée de la "cogue hanséatique" (coca hanseática) des pays du nord. Nous sommes en présence d'un type de navire utilisé par les génois pour commercer avec Bruges depuis le XIIIe siècle.






Les images ci-dessus représentent des étapes intermédiaires.
Ci-dessous, une étude de textures.



La période des Croisades a été l'occasion pour les marins des différents pays d'Europe de découvrir des techniques et des méthodes de fabrication différentes des leurs, venant d'ailleurs.
Voir notre autre page sur la Coca de Mataro.

Les études de reconstitution en 3d que nous effectuons permettent de faire évoluer le navire dans tous les axes et de circuler à l'intérieur. Cette étude nous permet d'avoir une meilleure idée de ce qu'était un navire de cette époque.

Nous ne prétendons pas que tous les navire du moye-age étaient comme celui-ci. Nous pensons simplement qu'il en existait au moins un qui ressemblait à cela.

Nos études sont controlées par le commandant Hubert Michéa, Musée de la Marine, Paris. Hubert Michéa est notre conseiller technique dans l'étude des navire médiévaux.

Notes complémentaires.

Le plan :
  • Coca Mataró 1450. Ex-voto que perteneció a la Ermita de San Simó de Mataró (Barcelona). Colección de dos planos de la maqueta y folleto explicativo. Plano 1: Casco. Plano 2: Aparejo supuesto y detalles. Dibujo de Javier Pastor según el estudio que del modelo existente en el Prins Hendrik Museum de Rotterdam, realizó Einrich Winter en 1956.
Documentation :
  • Akveld L.M., 1987, Voorlopig verslag van het onderzoek van het 15e-eeuwse Mataro-model. Flevobericht, 280: 65-8.
  • Anon., 1986, Evocations a l'entor de la Coca de Mataro. Cambra Official de Comerc, Industria I Navegacio de Barcelona. (Barcelona)
  • Edward C.R., 1992, Design and construction of fifteenth century Iberian ships: a review. Mariner's Mirror, 78.4: 419-432.
  • Foerster Laures F., 1987, The copy of the Coca of Mataro in the Museo Maritimo of Barcelona. IJNA, 16.1: 68.
  • Foerster Laures F., 1987, The copy of the Coca of Mataro in the Museo Maritimo of Barcelona. IJNA, 16.1: 68.
  • Miro i Canals J., 1980, Els materials de procedencia submarina del Museu Muncipal de Mataro. Quadernos de Prehistoria i Arqueologia del Maresme, 11-12: 381-92.
  • Pascual Guasch R.P., 1981, Exploracion submarina entre Llavaneras y Mataro (Barcelona). Ampurias, 43: 217-251.
  • Winter H., 1956,Die Katalanische Nao von 1450. (Magdeburg)

Sur le web :
Compléments :
http://www.cristobal-colon.net/Navires/C06p5.htm
L'histoire de la Coca :
http://www.iemed.org/activitats/2004/mediterraneum/documentacio/cnau.pdf

Réalisation des coques en 3d : Georges de Walque.
Reproduction interdite sans l'accord de l'Association.


Jean-Michel Urvoy,
Membre de l'Association des
Amis du Musée de la Marine, Paris.

....

Aucun commentaire: