mercredi 15 août 2007

A propos des pseudo origines portugaises de Colomb

Alors que depuis 500 ans personne n'a jamais réussi de manière incontestable à dire où et quand est né Christophe Colomb, certains mystificateurs et falsificateur de l'Histoire veulent nous faire croire de manière définitive que Colomb est portugais....

Et Napoléon ? Il est Catalan ? Mais, si Jeanne d'Arc était bretonne ça me plairait bien. Quelqu'un pourrait m'arranger ça ?...

Ne tombons pas dans l'absurde et le ridicule ! L'origine exacte de Colomb n'a jamais été démontrée de manière définitive et totalement incontestable par les spécialistes et les gens sérieux. A ce jour, seuls les partisans de la thèse génoise ont fourmi des documents authentiques pour étayer leur hypothèse et personne n'a jamais réussit à démontrer qu'elle est inexacte bien qu'elle comporte des zones d'ombre des incertitudes.

Bartolomé de Las Casas, Pierre Martyr d'Anghiera et plusieurs autres ont côtoyé Colomb et ses fils. Ils n'ont rien révélé. D'autres contemporains de Colomb qui l'ont fréquenté n'ont laissé aucune indication. De son vivant, Colomb lui-même ainsi que les Rois Catholiques ont caché la vérité. Seuls certains de ses contemporains la connaissaient et ne l'ont pas révélée. Il est assez facile de reconnaître l'accent de quelqu'un, s'il en a un, en discutant avec lui. Mais, je vais vous faire un aveu, je n'ai pas retrouvé le magnétophone qui à servi à Colomb pour dicter ses mémoires.

Redevenons sérieux.
L'évêque Las Casas qui a été le principal biographe de la Découverte des Indes, n'a rien écrit de consistant. Il a même noyé le poisson en racontant une histoire rocambolesque qui ne tient pas debout, sur les origines réelles de Colomb. Cela lui a permis de ne pas mentir... important pour un évêque. Il a même exigé que son manuscrit ne soit publié que 50 ans après la fin de sa rédaction. Il ne sera publié que 200 ans après.
Pierre Martyr d'Anguiera a été le précepteur des fils de Colomb lorsque qu'ils étaient pages à la cour, il était un intime de Colomb, il n'a rien communiqué.
L'ouvrage publié en 1571 à Venise, sous la signature du fils de Colomb contient des questions et aucune réponse. Il existe un grand nombre de publication concernant cet ouvrage.
Malgré les recherches de centaines d'universitaires, personne n'a trouvé aucune preuve tangible ! Et Barreto, tout seul, aurait trouvé la solution ?

La théorie portugaise des origines de Colomb, comme plusieurs autres du même genre, est une fumisterie récente, principalement basée sur une compilation de textes connus, des explications douteuses, une réécriture de l'histoire, une accumulation de sophismes, des illustrations trafiquées dont personne n'a jamais vu l'original et des affirmations non démontrées.
Elle est le fait de bricoleurs, de journalistes, de médecins, de notaires, d'hommes politiques, d'un ancien traducteur de polards... qui ne connaissent pas l'histoire, ce qui leur permet de la réécrire au gré de leur fantaisie. Leurs affirmations péremptoires souffrent de quelques lacunes. Tous ces textes ont une particularité en commun : ils ne fournissent aucune preuve de ce qu'ils avancent ! On se croirait revenus à l'époque du monstre du Loch Ness et des extra-terrestres.

Les promoteurs de cette théorie ont oublié l'essentiel : les preuves !

Peuvent-ils répondre à ces quelques questions simples ?
  • 1º Quel est le document qui indique que Colomb est natif de la ville portugaise de Cuba ?
  • 2° Quel est le document qui indique que Colomb a nommé l'île de Cuba d'après la ville portugaise du même nom ?
  • 3° Quel est le document qui indique que Colomb est de nationalité portugaise ?
  • 4° Quel est le document qui indique que Colomb est membre de la famille royale portugaise ?
  • 5° Quel est le document qui indique que Colomb est un espion du roi Jean II ?
  • 6° quel est le document qui prouve que Barreto a correctement traduit la signature de Colomb et pas tous les autres qui ont essayé avant lui ?
S'ils ne peuvent pas le dire, qu'ils nous disent alors qui peut le faire à leur place. :-)

C'est important pour leur crédibilité, nous avons encore quelques autres questions comme celles là à leur poser (1). On aimerait aussi voir les reproductions des documents qu'ils citent (3).

Messieurs les donneurs de leçons d'histoire, je veux bien essayer de vous prendre au sérieux mais faites un effort pour être crédibles ! Et cessez de nous parler de preuves scientifiques vous ne savez pas ce que cela signifie en français ! Contentez vous de nous fournir des preuves historiques et géographiques exactes et cessez de regarder l'époque médiévale avec votre mentalité moderne !

Je m'inquiète de voir Afonso Pizzaro, un des publicitaires de Barreto, promoteur de cette théorie, écrire sur sa page publicitaire :

.../... En effet, celui-ci n’est plus de la région de la Ligure (dont la capitale est Milan et dont Pietro d’Anghiera est originaire) mais de l’Etat de Gênes.../.... "(sic).

Cette phrase a été écrite par Afonso Pizzaro, le fils de Mascarenhas Barreto. Vérifiez, c'est à la fin du chapitre, six lignes avant la dernière.

Il m'avait semblé, la dernière fois que je suis allé en Italie, que Milan était en Lombardie et que c'était la capitale. Et, sauf erreur de ma part, lorsque j'y suis passé, Gênes était encore la capitale de la Ligurie... Mais bien entendu si, depuis que le Portugal a nationalisé Colomb, on a aussi réorganisé la géographie italienne et qu'on ne me l'a pas dit alors j'avoue mon incompétence ...

Lorsqu'on trouve de telles idioties, qu'on découvre que tout le reste est du même cru, on se dit que ces gens ne sont pas sérieux ! Ce sont des traducteurs de romans policiers, pas des historiens ! Tous ceux qui ont lu le livre de Barreto (2) vous montreront que c'est une compilation de textes connus depuis 1920.

Et c'est avec ça qu'il va falloir construire l'Europe... belle, unie, intelligente et
cultivée.

Vous ne pouvez pas savoir comme on se trouve bien au milieu de vieux papiers, en plein Moyen-âge...

Notes :

(1) A l'attention d'Afonso Pizzaro : c'est en posant toutes les questions sur un sujet que l'on pratique l'exhaustion, pas en se baignant dans la mer. Regardez sa page c'est un monument de stupidité et d'inculture.
(2) Quelqu'un nous a concocté un joli bêtisier des idioties de Pizzaro. Une autre personne aurait l'intention d'en faire autant avec le livre de son pére, le dénommé Mascarenhas Barreto...
à suivre.
(3) 26 aout 2006, un lecteur nous signale que Pizzaro à répondu à nos question : voila ses réponses. Pizzaro est comme son père, Mascarenas Barreto, dans l'impossibilité totale de répondre aux questions les plus élémentaires que posent sa théorie !
(4) 9 septembre 2007 - un lecteur nous signale une risposte des italiens :
"La risposta italiana seria al "Codice da Vinci" et une autre page, encore une autre. Les italiens vont finir par se vexer. A quand une coupe du monde de carabistouilles colombines ? :-)

Finalement dans cette histoire il y une chose amusante, on sait où est né Jésus, et on connait la date, l'heure, l'endroit et le nom de ses parents; pour Colomb on ne sait pas !

Ouvrages récents :

Chocano Higueras, Guadalupe : " La Cuna y origenes de Cristobal Colon", 292 p., XXIV p. de lám. il. col., mapas ; 24 cm;Bibliografía: p. 271-292, Madrid : Real Academia de la Mar, [2006]
AUTOR: Guadalupe Chocano Higueras : Se especializó en Historia de América en la Universidad Complutense de Madrid. Ha trabajado como jefa de investigación en el Museo Naval de Madrid, como archivera en el archivo central de la Armada Don Alvaro de Bazán y como documentalista en el Centro de documentación del Ministerio de Defensa. En la actualidad, es Jefa de investigación en la Escuela de Guerra Naval. Su labor investigadora se ha centrado en la figura de Cristóbal Colón. Descubrimientos y temas marítimos, siendo autora de varios libros y numerosos artículos en revistas especializadas y presentando ponencias en congresos históricos nacionales y extranjeros, además de actuar como asesora en diferentes documentales televisivos. En 1992 recibió el premio Virgen del Carmen por la obra Cristóbal Colón. Incógnitas de su muerte, 1506 - 1902. Su amplio conocimiento de la documentación colombina, le ha permitido abordar el polémico tema del origen de Colón.
Documents :

Notes :

Afonso Pizzaro a apporté des réponses à nos questions. Elles sont totalement lénifiantes et nous donnent une trés bonne idée du contenu du livre écrit par son pére.
Le pauvre Pizzaro n'a pas encore compris que le texte qu'il critique a été écrit par Paolo Emilio Taviani il y a quelques années.
Pizzaro ne sait pas, que cet illustre historien italien est mort et qu'il n'est pas membre de notre Association. Il ne semble pas non plus savoir qui est Rinaldo Caddeo......
Même en faisant un effort je n'arriva pas à prendre Afonso Pizzao au sérieux !
En 2003, Pizzaro croyait que Salvador de Madariga avait ouvert un site web ! Il ne le sait toujours pas car il continue d'afficher cette idiotie sur sa page web. Regardez la copie de son message daté Wednesday, September 10, 2003 1:11 AM.


On trouve aussi ceci sur le web :

"Mascarenhas Barreto is a Portuguese writer fallen in disgrace. He dared to spend a big portion of his adult life questioning the establishment and wondering how come documental proof is not being taken seriously about Columbus ...../ For that he is considered a personna non grata ... Don't expect this book to be taught in any school in the USA, Italy or Spain. Mr. Barretos' works are considered to be sinful...."



Henri Leroy.
....

Aucun commentaire: