dimanche 13 avril 2008

Atlas du monde, dit de Nicolas Vallard - 1547.

....
Nicholas Vallard, Dieppe, 1547.

(illustration 1)
Carte portulan du sud-ouest de l'Europe.

(illustration 2)
Signature de Vallard.

Nicolas Vallard : navigateur et cartographe français du XVIe siècle, né au Havre, collabora à la célèbre école de cartographie de Dieppe et serait l'auteur d'un atlas de cartes des continents en 1547.

L'atlas du monde dit de Nicolas Vallard, contient 15 cartes nautiques, des tables de déclinaisons, etc.

Les quinze cartes portulans de cet atlas, témoignent d'une grande connaissance de la cartographie planétaire. Les contours de l'Australie sont une fois de plus représentés comme dans beaucoup d'autres cartes marines réalisées par les cartographes de l'école de cartographie de Dieppe. Les cartes sont dessinés avec le sud en haut de la carte.

  • 1. « Terra Java » (côte est de l’Australie ?)
  • 2. « La Jave » (côte du nord de l’Australie ?), une partie de l’Asie et l’Insulinde
  • 3. « Terra Java » (côte ouest de l’Australie ?)
  • 4. Golfe Persique et la Mer Rouge.
  • 5. Sud-est de l’Afrique et Madagascar.
  • 6. Océan Atlantique, côtes de l’Afrique et du Brésil.
  • 7. Nord-ouest de l’Afrique.
  • 8. Europe et nord de l’Afrique.
  • 9. Amérique du Nord, côte est.
  • 10. Amérique Centrale.
  • 11. Caraïbes et le Brésil.
  • 12. Amérique du Sud : Río de la Plata et détroit de Magellan.
  • 13. Europe et le nord de l’Afrique.
  • 14. Mer Adriatique.
  • 15. Mer Egée.
La sixième carte de cet atlas montre les cotes du Brésil. Il faut retourner la carte pour la lire avec le Nord en Haut. Elle représente la cote découverte par Christophe Colomb lors de son troisième voyage.

Le nord-est du Brésil et le golfe de Paria.

Légende des repères portés sur la carte ci-dessus.
1 - Hispaniola (Ile de Saint Domingue).
2 - Port Rico.
3 - Guadeloupe.
4 - La Dominique.
5 - Martinique.
6 - Sainte Lucie.
7 - Grenade.
8 - Tobago
9 - Trinidad (La trinité)
10 - Bocca del Dragon (Bouche du Dragon).
11 - Margarita (Ile Marguerite).

Cet atlas relié vers 1805 en maroquin rouge est orné d’or. L'Atlas a été probablement réalisé à Dieppe en France mais, compte tenu de l’influence portugaise dans la toponymie il a été dessiné soit par un cartographe portugais, soit influencé par un prototype portugais. Les cartes 14 et 15 semblent avoir été réalisées par une autre main, puisque la technique cartographique et le style artistique sont différents. Le premier feuillet contient, sous une sphère armillaire, l’inscription : « Nicolas Vallard de Dieppe, 1547 ». C'est cette inscription qui à fait croire que Nicholas Vallard en est l'auteur. Vallard n’est probablement pas le cartographe-dessinateur, mais très certainement le premier propriétaire, dont les armes pourraient être celles qui figurent au centre de l’illustration. (illustration 2)

Histoire de ce codex :
Ce document a appartenu à Charles Maurice de Talleyrand-Périgord, Prince de Bénévent (1754-1838). Talleyrand fut propriétaires de nombreuses œuvres d'art pour lesquelles on n'a jamais trouvé l'origine des acquisitions. Il vendît cet atlas le 8 mai 1816, durant son ambassade en Angleterre à Londres, à Robert Triphook ( n. 346). Ce document est aujourd'hui la propriété de la "Henry E. Huntington Library and Art Gallery", San Marino, California.

Autres sources d'informations :

Paul Bending.

....

Aucun commentaire: